Bons Plans

Faire de bonnes photos avec du matériel d’entrée de gamme

mars 31, 2015
street photo david steiner

Partir en voyage c’est bien, mais faire de belles photos c’est mieux. N’étant pas un maître en la matière ( comme vous avez du le remarquer), j’ai fait appel à mon ami photographe David Steiner pour nous livrer ses secrets et nous aider (vous + moi) à ramener de beaux souvenirs de vacances ! Suivez le guide!

« Depuis son origine la photographie est un vecteur puissant. C’est avec elle que l’on construit et fige ses plus beaux souvenirs. Si aujourd’hui cette technologie est accessible au plus grand monde, elle n’en demeure pas moins exigeante et nécessite un minimum d’apprentissage pour exploiter au mieux son appareil photo.

L’exposition : la base de la photographie.

La photographie repose sur 3 notions importantes :

La sensibilité

C’est la plus connue, on a tous plus ou moins vu ou entendu parler de la notion d’ISO sur son appareil photo et pour ceux qui ont pratiqué la photographie argentique, la sensibilité s’exprimait alors en ASA et correspondait à la capacité d’absorber la lumière par une pellicule. On trouvait à l’époque des pellicules de 100 à 1600 ou 3200 ASA. Aujourd’hui, nos appareils photos propose une sensibilité allant de 50 ISO à + de 25600 ISO pour les meilleurs.
Si l’on schématise, les faibles sensibilités (de 50 à 200 ISO) s’utiliseront quand il y a beaucoup de lumière, donc en plein jour durant les belles saisons, les sensibilités moyennes seront utiles au petit matin ou en fin d’après-midi quand la lumière est présente mais pas très forte, ou encore en intérieur. Les hautes sensibilités (+ de 800) serviront surtout dans l’obscurité.

L’ouverture

Cette notion est un peu + abstraite. Entre l’objectif et le capteur de lumière de votre appareil photo, il y a un diaphragme. Plus ce diaphragme s’ouvre grand, et plus la lumière entre jusqu’au capteur. Une grande ouverture du diaphragme permet aussi d’obtenir le fond flou que beaucoup de photographes amateurs ou non apprécient.

Le temps de pose

Vous avez tous en tête les photos de chutes d’eau avec un jet d’eau très puissant ? Ou bien ces photos où l’on a l’impression que les nuages sont en mouvement ? Elles sont le résultat d’un temps de pose long, on prend une photo qui dure pendant 1 ou plusieurs secondes. On appelle ça une « pose longue ».
A contrario, lorsque l’on veut figer un objet ou une personne en mouvement rapide, on demande une pose courte : c’est le secret pour figer votre sœur qui saute en levant les jambes !

Exposition = Sensibilité + Ouverture + temps de pose

La somme de ces 3 notions donne l’exposition : une bonne exposition c’est une photo dont le trio Sensibilité + Ouverture + Temps de pose est adapté à la situation capturée.
Ces 3 notions sont valables dès lors que l’on utilise un appareil débrayable : un compact expert, un bridge ou un reflex permettent de régler chacun des 3 paramètres ou de donner la priorité à l’un des 3 : c’est pour cela qu’on trouve une molette P, A (ou Av), S (ou Tv), M sur ces boitiers : P donne la priorité à la sensibilité, A donne la priorité à l’ouverture, S favorise le temps de pose et M vous laisse libre de tout gérer en même temps.

D’accord, mais avec ça, on fait quoi ?

exposition appareil photo

Sur un compact ou sur un smartphone, il y a peu de chance que l’on vous laisse la main sur ces réglages. Cela ne veut pas dire que tout est perdu, il y a quand même une solution pour améliorer ses photos : la touche d’exposition +/-. On la retrouve sur les appareils compacts d’entrée de gamme et en général c’est l’une des 4 touches de la croix dont vous disposez au dos de votre compact. Sur un smartphone, un appui long ou un glissement vers le haut ou le bas de l’écran peut parfois suffire à régler l’exposition.

 

Comment faire pour modifier les réglages quand mon appareil est tout automatique ?

Nous l’avons vu plus haut, chaque paramètre a un impact sur votre photo. Il vous faut déterminer comment régler la sensibilité ISO sur votre compact et comment accéder à la touche d’exposition.
Ensuite, à partir de ces 2 éléments, vous devriez pouvoir vous en sortir :
– Vous trouvez votre photo trop claire ? Appuyez sur la touche d’exposition et réglez l’exposition sur -1 et regardez si le résultat vous convient. Si c’est assez sombre, c’est bon, sinon faite bouger le curseur. Pour que cela fonctionne, vous devrez avoir laissé les ISO en mode automatique (si vous êtes en mode Auto, ou mode « vert » cela devrait sûrement être le cas). Dans le cas ci-dessous, si le ciel est trop blanc, on sous expose.

cote littorale
– A l’inverse votre photo est trop sombre ? Soit vous appuyez sur la touche d’exposition et vous basculez à +1, soit vous montez en sensibilité (regarder à quel ISO a été prise la photo, et essayez de mettre une valeur + grande. Exemple : passez de 400 à 800 ISO, vous doublerez l’entrée de lumière et votre photo sera + claire.)
– Vous voulez figer un mouvement rapide ? Soit votre appareil dispose d’un mode « sport », soit vous pouvez monter en sensibilité : si vous êtes en plein jour, monter en sensibilité conduira votre appareil à prendre trop de lumière, il compensera ce phénomène en réduisant l’ouverture et le temps de pose. La pose sera donc rapide et le mouvement sera figé.

Geyser en islande
– Vous voulez voir les traces des phares des voitures ou vous voulez que la fontaine donne l’impression de cracher beaucoup d’eau ? Il vous faut une pose longue. Pour cela, un trépied devient nécessaire. Si vous n’en avez pas, un mur, le sol, un support feront l’affaire. Réglez la sensibilité au + bas possible (souvent 100 ISO), et avec la touche d’exposition, appliquez un + 1 ou 2 : la faible sensibilité imposera à votre appareil de compenser le manque de lumière et il prendra son temps pour la photo (une ou plusieurs secondes, c’est pour cela qu’un trépied est nécessaire, sans cela votre photo sera floue car durant cette ou ces secondes vous aurez tremblé).

tour eiffel paris nuit

Quelques règles pour composer vos photos

La plupart des photos que l’on apprécie répondent à des règles de lecture. Voici quelques astuces simples pour donner du poids à vos images :
– Votre horizon doit être droit ou très penché, mais pas entre les 2 : votre photo aura moins d’impact si votre horizon est un peu penché. C’est facile à corriger, alors pensez-y !
– Vous devez vous rapprocher de votre sujet : si vous photographiez une personne, plutôt que de zoomer sur son corps, approchez-vous en, cela renforcera son importance.
– L’angle de prise de vue est important : mettez-vous à la hauteur de votre sujet : à ras du sol pour photographier un petit chien ou un enfant qui fait ses premiers pas, à hauteur d’homme pour un portrait d’un adulte. Si vous voulez un rendu original, la plongée (prise du dessus) est sympa, mais elle rétrécit les personnes. A l’inverse la contre plongée donne une impression de grandeur, idéale pour les bâtiments et l’architecture en général.
Captez le regard : c’est un élément qui attire l’œil humain et qui donne envie de regarder la photo

je suis charlie
– La règle des tiers est un outil simple et efficace : découpez l’écran de votre appareil photo en tiers, les éléments importants (les yeux, l’horizon, etc…) devront être placés à un des croisements des lignes horizontales et verticales. Ici on a 1/3 de ciel, 1/3 d’ombre, 1/3 d’eau.

coucher de soleil
– Donnez un élément qui permette d’avoir une échelle.

chute d'eau
– Avant de déclencher, demandez-vous quel est le sujet de votre photo, il doit être au cœur de l’image : si votre sujet est une personne, vous devez exclure son environnement. Si au contraire l’environnement est important, respectez la règle des tiers : 1/3 pour la personne, 2/3 pour l’environnement par exemple.
– Dernière règle, le plus gros de votre photo se passe sans appareil : essayez d’imaginer la photo que vous souhaitez : claire ou sombre, grand angle ou zoom, format portrait ou paysage avant de déclencher. Vous serez + satisfait de vos photos si elles correspondent à ce que vous avez envie d’exprimer et l’image que vous avez en tête.

Enfin, pensez à réinitialiser vos réglages après avoir fait votre photo ou à adapter votre réglage à la situation nouvelle qui se présente. Bonnes photos !  »

 

Moi qui croyait que le photographe appuyait simplement sur le bouton … Ah ah ah BLAGUE ! En tout cas un grand merci à Daviiiiiiiiid pour ces précieux conseils en matière de photos. Maintenant à vous de jouer !

You Might Also Like

  • David mars 31, 2015 at 11:56

    Blonde Trotteuse : Merci de la publication, et félicitations pour l’ensemble de ton blog 😉
    Aux lecteurs : si vous avez des questions, j’essaierai d’y répondre !

  • Laetitia avril 1, 2015 at 5:38

    Super publication !! Merci pour ces conseils :-)

    • Blonde Trotteuse avril 2, 2015 at 2:45

      Si tu as des questions « techniques », n’hésites pas, David se fera un plaisir d’y répondre !